Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

Publié le par bernard T
Publié dans : #agriculture environnement
Deux sites en limite de notre commune « la saussaz et saint felix » déclarés« Installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE) »

Deux sites en limite de notre commune « la saussaz et saint felix » déclarés

« Installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE) »

Lors de la réunion du vendredi 13 juin 2014 ,Madame le Maire demande au conseil municipal s’’il y a des observations ou questions concernant les avis à émettre?

Aucune observation ou question, sauf à savoir si les sites seront remis en l’état après travaux ?

Le conseil municipal passe au vote « 10 pour un avis favorable 2 abstentions 'bravo aux 2 jeunes'.

Madame le maire, une fois de plus, ne dit pas tout, surtout pas de commentaire ? Sur ce que représente Une installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE),

Une installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE), en France, est une installation exploitée ou détenue par toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui peut présenter des dangers ou des inconvénients pour la commodité des riverains, la santé, la sécurité, la salubrité publique, l’agriculture, la protection de la nature et de l’environnement, la conservation des sites et des monuments.

Deux sites en limite de notre commune « la saussaz et saint felix » déclarés« Installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE) »

Parlement Européen

5 novembre 2014

E-008744-14

Question avec demande de réponse écrite
à la Commission
Article 130 du règlement

Objet: Projet Lyon-Turin — Impact des chantiers sur la santé

L'étude d'impact environnemental jointe à l'avant-projet de construction de la nouvelle ligne Lyon-Turin (tronçon transfrontalier) élaborée par la société Lyon Turin Ferroviaire SAS (LTF) affirme que:

1.

En ce qui concerne les poussières (particules PM10): de telles augmentations accréditent la thèse d'un impact significatif sur la santé publique, surtout parmi les personnes hypersensibles aux maladies cardiovasculaires et respiratoires, chez lesquelles on enregistre des augmentations pathologiques d'environ 10 % (résumé non technique);

2.

En ce qui concerne le dioxyde d'azote (NO2): dans de telles conditions, on peut s'attendre à une augmentation des affections respiratoires, de l'ordre de 10 à 15 % (tome 2);

3.

Un avis d'appauvrissement de la qualité de l'air, auquel il est possible d'ajouter des effets éventuels sur la santé publique (résumé non technique).

Il est clair que les émissions polluantes causées durant de nombreuses années par les chantiers de construction affecteront négativement la qualité de l'air et auront des effets sur la santé publique.

À la lumière de ce qui précède, la Commission est invitée à répondre aux questions suivantes:

De tels impacts environnementaux et sanitaires sont-ils compatibles avec les exigences posées à l'Italie et à la région du Piémont par la procédure d'infraction IP/10/1586 pour violation de la directive 2008/50/CE, avec les propositions du septième programme européen d'action pour l'environnement, et, enfin, avec l'article 53 de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne?

Dossier administratif d’exploitation des deux sites.

Commenter cet article

Milie 21/06/2014 17:43

Merci pour toutes ces informations ! Avant de prendre une décision, il serait préférable pour eux de se renseigner. Sincèrement, je pense que la plus part des personnes présentes au conseil n'ont pas compris ce que cela signifiait. Cela dit, quand les habitants se rendront compte de la pollution, il sera trop tard.

habitant participatif 22/06/2014 13:34

justement je souhaiterai encouragé les personnes de la communes à se rendre au réunion du conseil, elle ont lieu une fois par mois et ne dure généralement que peu de temps, normal me direz vous vue les question posé et la réflexion assez courte des élus, cela permet de voir comment se passe un conseil, qu'es ce qui peu y être débattu même si certain point ne devrait pas vu les délégations de signature extraordinaire qu'a pu obtenir Mme le Maire, que ce qui est dit pendant la réunion et écrit sur les comptes rendu ne sont pas toujours identique (affaire MAE rediriger vers le ccas pour les personnes ayant des mutuelles chez d'autres assureur et rien d'écrit à ce sujet sur le compte rendu), et que certain point vont a l'encontre de la loi et de la logique, enfin ont fait tous des erreurs.

LAurent 19/06/2014 17:23

Merci Bernard !

Plong 19/06/2014 20:41

Ne pas oublier l'affaire du Bérilium, dans les années 70-80, accumulé dans des "décharges" à ciel ouvert et à grands vents qui a causé le décès prématuré à d'Elsa Spagnolo en Maurienne ...Elle n'avait pas 20 ans - Hommage et respect à cette jeune femme et à sa famille - . Allons nous continuer a accepter ces tas de "terres bizarres" aux portes des nos villes et villages ?

habitant participatif 18/06/2014 18:01

La réalité une fois de plus, c'est que le conseil n'a rien compris, la question la plus pertinente à été " et après il remette en état le site, comme avant?", mais bien sur ils vont même mettre des fleurs pour faire jolie, pas une question sur ce que c'est qu'un site ICPE, sur le bruit et la poussière en rapport au machine de concassage, en gros le 1 er adjoint (qui prend souvent la parole surmenent pour réconforter l'assemblé délibérante ou Mme le Maire) n'est pas celui responsable des travaux dit oui, alors les moutons suivent le pas, bien dommage d'avoir si peu de réflexion, je pense qu'il recevront certaine remarque à laquelle ils n'ont pas pensé le jour ou la machine se mettra en route, car un site qui fonctionne jour et nuit sur 7 jours risque forcément de créer des désagrément, enfin c'est la démocratie alors acceptons le vote et ses contraintes, et ceux pour 6 ans.

Plong 18/06/2014 09:03

Merci pour tes bonnes infos (comme toujours) Bernard...
A bientôt

anonyme 18/06/2014 10:17

merci Bernard
info toujours pertinente
c'est pas sur le site de la commune ( toujours en construction ....) qu'on peut avoir des infos