Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

Publié le par bernard
Publié dans : #tourisme

Enterrement de 1ère classe pour RENOUVEAU!

Les Villages Clubs du Soleil rayonnent en absorbant Renouveau.

Les ÉCHOS PACA
PME & Régions Lundi 10 Novembre 2014

Les deux acteurs historiques du tourisme social fusionnent.
Le nouveau groupe exploitera 25
établissements, principalement en montagne.

Un an après leurs fiançailles, les deux acteurs historiques du tourisme familial célébreront leur mariage jeudi avec la signature d'un pacte d'actionnaires scellant la fusion des deux marques. L'association Renouveau Vacances apportera ses 15 établissements dans la corbeille pour détenir 16,32 % de la société anonyme Villages Clubs du Soleil (VCS), contrôlée par l'association historique du même nom. Le nouveau groupe comptera 25 centres de vacances regroupant 10.000 lits. « Avec ce rapprochement, nous devenons leader du produit tout compris en station de sports d'hiver », jauge son président, Alex Nicola.

En guise d'oraison funèbre, voici une petite vidéo issue des archives de L'INA datant de 1975 ,année d'ouverture de la station des KARELLIS par le concessionnaire RENOUVEAU.

Il est bien loin ce temps, quand monsieur PASQUIER , maire  de Montricher Albanne, souhaitait pour sa commune et ses habitants, une station au service des hommes et de leur territoire.

Mr Pierre LAINE  votre utopie nous a  tous fait réver . je voudrais simplement rappeller

vos propos lors de la présentation du concept "Karellis" aux amis de l'école de PARIS en 1999.

Extrait des propos de Pierre LAINE fondateur de la station des KARELLIS.

Intervenant. : Cette station est votre œuvre. Comment préserver sa pérennité ?

Pierre . LAINE . : C’est mon idée certes, mais l’œuvre est celle de mes collaborateurs et de la commune.

Bien sûr, les risques existent, mais avec les structures en place, ils sont limités. Le président ne peut être qu’un représentant du concessionnaire ou de la commune. Le risque n’est pas du côté du concessionnaire, puisque c’est l’association qui poursuit ce que j’ai créé, ni de ses partenaires, mais il pourrait être lié à un éventuel changement d’optique du conseil municipal qui aurait pour conséquence la tentation de rompre la convention : nous avons donné un grand pouvoir à la commune, avec le risque qu’elle s’en serve.

Hé non monsieur Pierre Laine !!, le risque est bien venu de votre propre camp ! et la tentation de rompre la convention viendra du nouveau concessionnaire qui je rappelle est une société anonyme, pour preuve:

  • Depuis le 3l octobre 2014, la société Villages Clubs du Soleil s’est substituée à l’association Renouveau Vacances dans ses droits et obligations sur la station. Le nouveau groupe, qui gère désormais les villages de Renouveau Vacances a clairement affiché sa volonté de ne plus exploiter les gites des Blausannes. Compte tenu des échéances, si nous voulons que la Station ne se retrouve pas avec 300 lits froids (= 500 K euros de CA en moins , 300 K €  rien que  pour les R.M.) au début de l’hiver 2015/2016, c’est à mon avis le dossier prioritaire car une reprise par n’importe quel exploitant ne sera possible qu’avec la réalisation de la rénovation du second œuvre et du mobilier..donc le temps presse.
  • Quant à l’avenir du foyer logement de la Turra ou en sont les discussions?
Enterrement de 1ère classe pour RENOUVEAU

Commenter cet article

duhamel 17/08/2015 12:54

une énorme erreur de ne pas avoir conservé le pastoralisme en montagne !!! il fallait composer avec cette usine polluante .. car si je me souviens bien c'est l'amont qui pourrait polluer pas l'aval !! Quant au village réalisé il était moche et sans soleil..j'ai le souvenir d'y être allée avec les enfants en 1979, on y a eu froid. mon oncle Francis Duhamel faisait partie de l'équipe co-fondatrice de Renouveau ...Une réussite d'une station neuve implantée c'est Avoriaz , mais ce n'est pas du tourisme social ./

habitant participatif 08/02/2015 19:06

J’ai une pensé pour ces deux hommes fondateurs d’un rêve utopique mais qui se révèle est un vrai bijou à l’origine par son domaine et ses possibilité d’avenir, les bons moments sont malheureusement passé, et nous arrivons dans les mauvais voir les pires,

L’arrivé du groupe VCS à permis de sauver le groupe Renouveau de la faillite mais permettra –il de sauver notre station, j’en suis moins sur, la richesse de notre station et les bénéfices engendré pendant de plusieurs années par les villages vacances ont trop souvent servi à renflouer le déficite de certain centre de ces groupes économique, la conjoncture actuel négative des Karellis ne va-t-elle pas plonger la station dans une situation de difficulté économique, comme le souligne Bernard,le passage des statut d’association de Renouveau au statuts de société anonyme pour VCS ne vas t-il pas laissé pensé à réfléchir à l’avenir de leur intérêt au sein de notre station.

N’oublions pas les soucis économique des villages Azureva et Arc en ciel, qui pourrait remettre en cause tout le système, l’annulation des paiements à la régie des remontées mécaniques entraînerait celle-ci dans des difficultés financière et un blocage des ses investissements, le non versement également auprès de la commune qui devra revoir son budget à la baisse, la perte d’emploi pour de nombreux salarié, en ne souhaitant pas une réaction en chaine auprès des autres village, l’image de la station en serai également impacté.

C’est pour tous ces éléments que je souhaite réitérer mon espoir envers les gens décideur de notre avenir, les vacances sont à proscrire car la taille des problèmes est assez lourdes et demande un travail de toute instant, auprès et avec chaque acteur et salarié de la station, eux même en son d’ailleurs les premier concerné et les premier à pouvoir faire avancer les choses par leur regard de professionnel, le temps des conflits personnel, de famille ou de politique est à proscrire, sinon votre place n’est pas ici.

Alain DUFRENE 07/02/2015 20:40

Tout cela me fait rire et j'étais bien seul à critiquer cette création "une station au service des hommes et de leur territoire". Quels hommes, quel territoire? On a tout simplement blousé les jeunes et on leur a pas fait confiance pour créer eux-même leur station, c'était plus facile de la donner à des utopistes.
Alain Dufrêne

habitant participatif 08/02/2015 18:36

Monsieur, je me permettrais de vous répondre, vous n’étiez pas le seul à critiquer la création de la station, l’ancien Maire, Jean Verney l’étais aussi, malgré tout, la station lui a permis ainsi qu’a la commune d’avoir des recettes conséquente et de faire revivre le village en perdition.

Pour les emplois, je connais pas mal de personnes qui à la création de la station se trouvait être dans la catégorie des jeunes que vous cité et qui ont pu faire leur carrières à la station, certains en son parti vers d’autres aventure d’autres arrive à l’âge du départ en retraite.

Comme l’a dit Laurent, un rêve ou une utopie qui dure depuis bientôt 40 ans, maintenant rappelons les responsabilité de la commune, de trouver des solutions au problèmes et de faire son maximum pour faire perdurer cette utopie qui fait vivre de nombreuses familles de la commune et du territoire de la Maurienne , voir même au niveau national car il faut rappelé que cette station n’aurait pu fonctionner uniquement avec des gens de la commune, vue que la population actuel est d’environ 700 habitant, en enlevant les enfants, les personnes âgées, les personne ayant un emploi à l’extérieur de la commune, le nombre de personnes restantes est insuffisant en rapport avec les 500 emplois saisonnier l’hiver et 300 l’été et qu’il a bien fallu recruter du personnel hors de notre région.

Chacun son ressenti et ces mots reflète le mien.

LAurent 08/02/2015 11:51

Utopie : Construction imaginaire et rigoureuse d'une société, qui constitue, par rapport à celui qui la réalise, un idéal ou un contre-idéal.
En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/utopie/80825#e0sBsg5sClV1rhSZ.99

De cette définition, je garderai les mots "construction" et "idéal" pour les Karellis.

Cette utopie a quand même permis de créer la station, qui existe depuis bientôt 40 ans.

Aurait-il été possible de la créer autrement ? Sans doute. Mais a quoi bon revenir en arrière ?

Le modèle a-t-il besoin d'être actualisé ? C'est une évidence ! Le monde d'aujourd'hui n'est plus celui d'il y a 40 ans.

Ce qui est important maintenant c'est de faire évoluer le modèle intelligemment, sans renier ce qui est l'ADN des Karellis, pour relancer et pérenniser la station, et par là l'activité économique qui profite à tous sur la commune.