Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

Publié le par bernard tetaz
Publié dans : #points de vue et contributions

POINTS DE VUE ET CONTRIBUTIONS

La nécessité de rester compétitif pour les deux stations sur un marché très concurrentiel que représente le ski en reliant les deux domaines Impliquera de lourds investissements pour chacune des communes, gestionnaires en direct des infrastructures de remontées mécanique et pistes. ( EPIC pour ALBIEZ MONTROND, Régie personnalisée pour MONTRICHER ALBANNE)

Les projets d’investissements structurants porteront sur des montants tellement élevés que L’effet attendu sur la fréquentation sera insuffisant pour couvrir les surcoûts d’amortissement et de frais financiers.

De plus si la capacité d'autofinancement est déficiente (tableau ci-dessous) pour couvrir une part significative de l'investissement, Le risque d’une « fuite en avant » est alors à craindre au regard des perspectives limitées de croissance du marché.

La professionnalisation de la gestion des domaines skiables au travers d’une délégation apparait indispensable .Elle permettrait aux 2 stations d’une part, d’avoir une meilleure maîtrise des coûts et investissement, d’autre part, de mettre en œuvre une stratégie commerciale adaptée.

La mise en commun des moyens contribuera favorablement au maintien de la compétitivité du domaine « ALBIEZ Montricher Albanne. »

Les Comptes des Communes

Les chiffres ci-dessous sont issus des données de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP)

LES COMPTES DES COMMUNES " ALBIEZ MONTROND MONTRICHER ALBANNE"

Qu’il y ait eu, ou pas, de changement d’étiquette politique, les communes de « ALBIEZ MONTROND ET MONTRICHER ALBANNE »se trouvent confrontées à la réelle problématique de l’équilibre des futurs budgets, pour lequels des choix budgétaires vont devoir s’imposer, tels que la réduction drastique des dépenses courantes ou l’augmentation éventuelle de la fiscalité locale, mais surtout quelle sera la capacité à dégager de l’épargne pour venir contribuer au nécessaire équilibre de la section d’investissement. ? Cette dernière reflétant, à terme, les engagements politiques pris en matière d’équipements lors de la campagne des municipales.

Tout en rappelant que les communes disposent de la liberté d’emprunter, il faut souligner qu’elles ne doivent pour autant pas oublier le principe de l’équilibre réel, qui les oblige à rembourser annuellement par des fonds propres le capital de la dette inscrit en dépenses d’investissement et donc la nécessité de moduler leurs ressources afin de dégager en fonctionnement ces fonds destinés à venir compléter leurs recettes d’investissement. C’est ce que l’on appelle l’autofinancement.

La capacité d’autofinancement constitue ainsi l’un des indicateurs de l’aisance du fonctionnement pour la commune, car elle correspond à l’excédent des recettes réelles sur les dépenses réelles de fonctionnement, mais aussi la capacité de financer son investissement en plus du remboursement de la dette.

Au regard du tableau ci-dessus, la situation financière de la commune d’ALBIEZ s’est particulièrement tendue ces dernières années, le complément de ressources d’investissement sera la contraction d’emprunts pour elle.

liaison ALBIEZ MONTROND LES KARELLIS

Commenter cet article

anonyme 06/08/2016 20:37

attendez encore un peu et plusieurs organismes spécialisés vont s'occuper de ces problèmes apparemment insolubles !!
Ils vont :
- "aménager" de façon cohérente ce grand domaine en remontées mécaniques
- aménager et profiler les pistes afin de pouvoir les rendre skiables avec un minimum de neige de culture crée par un équipement de canons à neige
C''est l'Aménageur du domaine skiable
- assurer l'exploitation des remontées Mécaniques et la sécurisation du domaine skiable balisé
c'est l'Exploiteur
Assurer par une approche marketing efficace de taille Européenne le remplissage de la station en limitant au maximum le nombre des lits froids ..etc par des campagnes promotionnelles agressives !
c'est le promoteur de vacances !! habitués au all inclusiv
....quant aux coûts faramineux jugés injustement ici , je pense que ce point de vue est utopique à notre époque comme aux époques précédentes..!!
la réalisation de la liaison ferroviaire lyon turin en est un petit exemple ...!!
.......quand il n'y a plus qu'un problème d'argent.....dans la réalisation d'un projet , il n'y a plus de problème .....
une contribution pour rappeler à tous que l'avenir se voit dans le pare brise de la voiture et non dans les rétroviseurs...!!

habitant 20/05/2016 11:17

Albiez ne risque-t-elle pas de couler Montricher-Albanne avec sa dette abyssale?

choup 10/02/2016 18:24

Ne serait il pas, plus judicieux, plutôt que d'investir dans un projet aux retombées aléatoires, de créer des lits supplémentaires afin de générer de réelles rentrées d'argent!

un habitant 09/02/2016 08:52

À titre indicatif
Dette d'albiez par habitant 10 ème sur toute la France...

Rang Ville Montant par habitant (€)
1 Vaujany (Isère) 162 592 €
2 Auris (Isère) 58 811 €
3 Les Angles (Pyrénées-Orientales) 57 821 €
4 Risoul (Hautes-Alpes) 42 915 €
5 Asco (Haute-Corse) 41 908 €
6 Aragnouet (Hautes-Pyrénées) 40 632 €
7 Saint-Colomban-des-Villards (Savoie) 40 349 €
8 Eyne (Pyrénées-Orientales) 27 381 €
9 Châtel (Haute-Savoie) 27 244 €
10 Albiez-Montrond (Savoie) 25 388 €
11 Giuncaggio (Haute-Corse) 23 891 €
12 Montgenèvre (Hautes-Alpes) 23 251 €
13 Les Gets (Haute-Savoie) 22 555 €

sadoine 19/12/2015 12:34

Bonjour, je m'appelle Anthony, je connais bien la station des Karellis depuis plus de 10 ans. j'avais entendu parler de ce projet de liaison Albiez - Les Karellis et honnetement, je suis pour!

Bernard Tetaz 19/12/2015 16:45

Même si c'est vrai que l'on dit: “ Vouloir, c'est pouvoir."
Cette affirmation n'est qu'en partie vraie, les désirs ne se soucient pas du réalisme. C’est la question de leur possibilité avant même celle de leur réalisation qu'il faut interroger.

habitant participatf 19/12/2015 11:34

Bonjour Bernard, je te remercie pour ces infos pertinentes, peux tu nous expliquer la différence concernant les deux régie des remontées mécaniques, car sauf modification pour laquelle je n'aurai pas eu l'info, celle des Karellis est bien également en EPIC, mais que signifie donc "régie personnalisé"?, merci d'avance et continue ce travail d'information qui nous permet de grandir intellectuellement.

Bernard Tetaz 19/12/2015 16:17

La régie personnalisée des remontées mécaniques de Montricher Albanne est dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière .Elle matérialise un mode de gestion des services publics locaux à caractère industriel et commercial (SPIC), qui présente de nombreux points de similitudes avec un établissement public industriel et commercial (EPIC). mais avec comme principale différence la non-automaticité de l’attribution du produit de la taxe de séjour au budget.
L'organisation administrative de la régie personnalisée fait appel à des organes distincts de la personne publique locale qui l'a créée. Les régies personnalisées sont en effet administrées par un conseil d'administration et son président ainsi qu'un directeur.
La commune d’ALBIEZ MONTROND à opté par délibération de son conseil municipal d’avoir recours à un établissement public industriel et commercial « EPIC ». Afin de gérer des activités multiples (accueil, information, promotion, coordination des interventions des partenaires locaux), de la mise en œuvre de la politique locale du tourisme et de l’exploitation d’installations touristiques et de loisirs, dont fait partie l’ancienne régie direct des remontées mécaniques.
Les élus de la collectivité détiennent la majorité dans le comité de direction (l’organe dirigeant) de l’établissement.