Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

Publié le par bernard Tetaz
Publié dans : #points de vue et contributions

RÉVISION DU PLU : C’EST PARTI

Madame le Maire lors du Conseil Municipal du 03 mars 2017, a présenté la mise en route du chantier de révision du PLU de Montricher Albanne.

Le but de cet article est simplement de proposer aux citoyens de Montricher Albanne une réflexion sur les pratiques de la concertation qui permettra d'informer et d'associer les habitants en amont des décisions qui concernent leur cadre de vie, de mieux définir les objectifs d'aménagement au travers d'une démarche globale appuyée sur un large débat public.

Il s'agira d'informer le public et de lui permettre de réagir dès le stade des études préalables, avant que l'essentiel des décisions soit pris de façon irréversible.

 

En 2025 quel sera le visage de Montricher Albanne ?

À quel rythme accueillera-t-on de nouveaux habitants ? Comment auront évolué nos hameaux, commerces, espaces publics ? Comment se déplacera-t-on ? Quels seront les nouveaux gisements d’emplois de la commune grâce au tourisme ?

Les réponses à ces questions vont dessiner la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui guidera le développement de la commune dans les 10 à 15 prochaines années.

Notre réflexion doit intégrer de façon plus tangible les notions de “développement durable” limitant l’impact des hommes sur l’espace et les ressources naturelles.

Participatif, le chantier de révision du PLU permettra des contributions et des échanges directs, ouverts aux habitants, aux exploitants agricoles ainsi qu’aux partenaires institutionnels et socio-économiques.

Venez vous exprimer sur le projet de révision du PLU.

 

Posté sur face book le 14 mars 2017 par le premier adjoint de la commune.

« Travail en mairie sur carte pour la prochaine modification du PLU communal. Préparer l'avenir, sans dénaturer le présent et sans renier le passé. Subtil équilibre. »

Bernard TETAZ

Un projet plus démocratique.

En contrepartie des facilités de procédure, la démocratisation de l'élaboration du PLU est renforcée : le projet doit faire l'objet d'un débat en conseil municipal et la concertation est élargie dans sa durée.

La concertation permet d'informer et d'associer les habitants en amont des décisions qui concernent leur cadre de vie, de mieux définir les objectifs d'aménagement au travers d'une démarche globale appuyée sur un large débat public.

Il s'agit d'informer le public et de lui permettre de réagir dès le stade des études préalables, avant que l'essentiel des décisions soit pris de façon irréversible.

Jérôme Robert

N'ai crainte il ne s'agit pas d'élaborer un PLU vu qu'il existe. Il s'agit juste de le modifier comme cela a été entériné en conseil municipal. Ce travail devrait permettre de pouvoir proposer différents scénarios dans le plus strict respect de la législation entourant le PLU comme le montre l'enquête publique en cours. Je t'invite à consulter le site de la commune.

Bernard TETAZ

Jérôme c’est bien d’une révision et non pas d’une élaboration du PLU qu’il s’agit !!

La loi SRU a reconnu aux documents d'urbanisme un caractère évolutif qui était perçu auparavant parfois comme source d'instabilité. Ainsi, il s'agit aujourd'hui de faciliter l'adaptation des PLU aux nouveaux enjeux et aux priorités qui peuvent apparaître, sans toutefois se dégager de la nécessité de conduire un projet durable.

Les modalités de concertation sont librement définies par le conseil municipal, la concertation devant se dérouler pendant toute la durée de l'élaboration ou de l'étude de la révision du PLU. Elle fait l'objet d'un bilan tiré par le conseil municipal et tenu à disposition du public.

L’enjeu est important compte tenu que Le PLU s'appuie sur un cadre de référence global désigné sous le terme de «projet d'aménagement et de développement durable» de la commune (PADD).

C'est un élément essentiel qui devra faire l’objet d’une révision : l'objectif d'un PLU doit clairement être compatible avec une poursuite de l'urbanisation dans la continuité de l'existant. C'est la fin du mitage du territoire

Jérôme Robert

En effet Bernard, il s'agit d'adapter notre PLU aux nouveaux enjeux territoriaux mais aussi de corriger certains points de l'ancien document comme cela a été reconnu et voté à l'unanimité lors des conseils municipaux précédents. Le cadre de référence défini par le PADD mais aussi le futur Schéma de Cohérence Territoriale à l'échelle de la vallée sont et seront pris en compte tout comme l'avis de la population. Cette modification devrait permettre à des jeunes de la commune de pouvoir s'installer et fonder une famille sur le territoire communal mais aussi de développer une zone de loisirs pour les habitants en l'intégrant de façon harmonieuse à l'existant sans le dénaturer tout en le valorisant. Il s'agit bien de faire preuve de cohérence avec une vision sur du long terme aussi bien dans le domaine de l'urbanisation que du développement économique et démographique. Loin de moi de minimiser la portée d'un telle procédure qui combinée à d'autres actions a pour effet de dynamiser notre commune. La procédure prend bien en compte ces enjeux majeurs, car au travers de l'enquête publique chaque habitant a la parole et des débats auront lieu également en conseil municipal. Comme à mon habitude, je me tiens à ta disposition pour en échanger de vive voix plutôt que par messagerie interposée.

 

Commenter cet article

Bernard Tetaz 16/03/2017 21:00

Jérôme, il ne faut pas qu’il y est confusion concernant la participation des citoyens au projet de révision du plu, que la municipalité envisage comme tu le précises au travers de l’enquête public et la concertation préalable dont je parle, qui porte sur les objectifs et les orientations générales de la révision du PLU. Il s’agit d’une phase privilégiée d’échanges de points de vue, pour un enrichissement de ce que pourrait être l’aménagement et le développement durable du territoire communal.

La concertation publique, c’est quoi ?
• La concertation publique est une procédure permettant la participation du public à la vie locale sur l’adoption d’un projet particulier. Elle peut notamment prendre la forme d’un débat public.

Que faut-il entendre précisément par « concertation préalable » ?
• Elle n’est pas l’enquête publique qui sera organisée durant la procédure administrative, après l’arrêt du PLU ! Elle n’a donc pas pour objet de recueillir, ni de prendre en compte les demandes particulières et individuelles qui devront être adressées lors de l’enquête publique, au Commissaire Enquêteur.