Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

Publié le par bernard Tetaz
Publié dans : #points de vue et contributions

 

Menaces sur l'usine Ferropem : «On est 1000, on restera 1 000»

Des employés de l’usine Ferropem de Montricher, concernée par un plan de restructuration annoncé par la société mère Ferroglobe, étaient en grève jeudi 8 octobre 2020

 

Pourquoi une restructuration des filiales ?

  • Le groupe américano-espagnol Ferroglobe, est l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’alliages spéciaux et de ferroalliages de silicium métal, à base de silicium et à base de manganèse. A destination d’une clientèle à travers le monde, sur des marchés finaux dynamiques et à croissance rapide, tels que le solaire, l'automobile, les produits de consommation, la construction et l'énergie.
  • Cette société est basée à Londres, elle résulte de la fusion en 2016 de l'espagnol Grupo FerroAtlántica avec l'américain Globe Speciality Metals. FerroPem, filiale de FerroAtlántica, est notamment issu de l'ancien Pechiney Électrométallurgie.  FerroPem est aujourd’hui en difficulté.

«Ferroglobe», la «société mère a annoncé ses résultats pour le deuxième trimestre de 2020.

Ces déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse sont basées sur les informations actuellement disponibles pour la Société et sur les hypothèses que la direction estime raisonnable, mais elle est intrinsèquement incertaine.

  • Ventes de 250,0 millions de dollars; Perte nette de (14,0) millions de dollars;

Marco Levi, PDG de Ferroglobe, a commenté : «Compte tenu de l'environnement opérationnel sans précédent créé par COVID-19, l'entreprise a subi un certain nombre de défis au cours du trimestre. Cependant, notre capacité à réagir rapidement et à tirer parti de nos actifs pour réduire les coûts, nous a permis une amélioration continue de nos finances au cours du trimestre. » Le Dr Levi a ajouté : «Avec les incertitudes qui nous attendent, nous continuerons à mener les actions nécessaires pour traverser ces temps. Simultanément, nous nous engageons à exécuter notre nouveau plan stratégique et avons commencé par un nombre d’initiatives à court terme. Ce plan triennal devrait contribuer à hauteur de 150 millions de dollars au BAIIA supplémentaire et améliorer la trésorerie de 70  Million de dollars.!!

BAIIA « Bénéfice Avant Intérêts, Impôts et Amortissements. C'est un indicateur financier qui désigne les revenus bruts d'une entreprise sans compter les intérêts, les impôts, les donations aux amortissements et les provisions sur immobilisations. Il permet d'analyser la création de richesses des entreprises, dans le but de les comparer entre elles. S'il est positif, l'entreprise est rentable - mais pas forcément bénéficiaire, puisque l'indicateur ne compte ni les taxes, ni les impôts, etc. A l'inverse, s'il est négatif, l'entreprise n'est pas profitable.

Beatriz García-Cos, directrice financière de Ferroglobe, a déclaré : «Un ralentissement dans toutes nos catégories de produits de base a entraîné une baisse de nos ventes du deuxième trimestre de 20% par rapport au trimestre précédent. Mme García-Cos a ajouté : «Le nouveau plan stratégique nous fournira une feuille de route pour stimuler la rentabilité tout au long du cycle et l'amélioration continue de notre génération de trésorerie. »

  • Ces propos tenus par deux hauts responsables du groupe viennent étayer la déclaration faite à l’assemblée nationale en 2019 par le député Vincent ROLAND. 

 «Si la baisse des cours du silicium et du ferro-silicium a contribué à dégrader la situation financière de l'entreprise, le système de »cash pulling« consistant à faire remonter chaque euro gagné jusqu'à la maison mère a accentué la dette fournisseur»

​​​​​​​

 

Cours  FERROGLOBE AU 17-10-2020

Cours FERROGLOBE AU 17-10-2020

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>