Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

points de vue et contributions

Publié le par bernard
Publié dans : #points de vue et contributions

quelques infos en date du 10 avril 2018.

Albiez-Montrond

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

SEANCE DU
28 mars 2018

DSP

Monsieur le Maire annonce que comme convenu dans les conseils précédents, il est nécessaire de ce prononcer sur l’avenir des remontées mécaniques dans leur mode de gestion. Selon les différents retours SSDS à réaliser des économies sur les dépenses de fonctionnement et une hausse du chiffre d’affaire.

Le conseil municipal, après en avoir délibéré se prononce favorablement au principe de déléguer de nouveau la gestion les remontées mécaniques. Décide de missionner l’AGATE (enveloppe budgétaire de 6000€) pour assister la collectivité dans la procédure, notamment dans la conception du cahier des charges, les suivis de la procédure et l’édition du rapport d’analyse des offres. Une délibération ultérieure sera nécessaire pour le lancement de mise en concurrence en appréciant le bilan de la délégation 2017-2018 et le cahier des charges proposé.

 

Mountain Wilderness

Association nationale de protection de la montagne

ALBIEZ/LES KARELLIS : UNE LIAISON DANGEREUSE

Le projet de liaison entre les stations d’Albiez-Montrond et des Karellis, en Savoie, devait être étudié par la commission spécialisée des UTN du Massif des Alpes le 23 juin dernier. Le projet voulait franchir la crête séparant les deux stations en passant par la pointe des Chaudannes, et nécessitait la création d’une piste de 1600m de long taillée à flanc de falaise ; une fortune à dépenser et des dégâts paysagers irréparables. De plus, tout le secteur est instable. S’il en fallait une preuve, la dernière remontée mécanique installée par Albiez, un peu en dessous de ce secteur, parle d’elle-même : elle a du très vite arrêter de fonctionner, les pylônes se baladant au gré des mouvements de terrain.

Mais même sans prendre en compte cela, le coût de la liaison était estimé à plus de 26 millions d’euros, dont au moins 6 pour la seule piste de liaison. Une dépense indécente quand on sait que l’Établissement public à caractère industriel et commercial qui gère la station d’Albiez est en redressement judiciaire. On soulignera au passage la solidarité qui règne entre les communes de montagne : Les Karellis, qui bon an, mal an, tire économiquement son épingle du jeu, refuse une gestion unique des deux domaines skiables de peur de plomber son bilan en se liant à Albiez.

Devant tant de feux au rouge, les services de l’État ont finalement fait savoir aux communes que leur projet risquait de ne pas recevoir l’aval de la commission UTN et du préfet coordonnateur de Massif. Ceux-ci l’ont donc retiré. Espérons que ce sera l’occasion de remettre à plat l’ensemble des enjeux de la commune, bien positionnée sur le créneau du tourisme familial en été et en hiver, riche d’une activité agricole encore forte avec en particulier le fameux Beaufort, située pas très loin du grand domaine des Sybelles (avec lequel l’on pourrait imaginer des liaisons en transport en commun) disposant d’un potentiel intéressant pour le ski nordique et la randonnée.

janvier 2018

Ite missa est. La messe est dite mais ils font mine de l'ignorer.

Si vous ne l’avez pas fait, je me permets – exceptionnellement – de vous conseiller la lecture du dernier bulletin municipal d’Albiez-Montrond.

En cliquant sur le lien ci-dessous.

http://www.albiez-montrond.fr/index.php/notre-commune-mairie-albiez-montrond-savoie/publications-de-la-commune-d-albier-montrond.html

Tout le problème de la liaison ALBIEZ LES KARELLIS « espace glisse OPINEL ». C’est que le projet ne vise pas à "sauver" le ski dans ces territoires, mais à rendre ces sites plus compétitifs pour y amener plus de gens.

Toutes les problématiques touchant de très près au problème environnemental ne peuvent tout simplement PAS être soumises aux lois du marché.

 

La volonté d’augmenter l’offre quantitative en ski (100km de pistes comme objectif) a conduit les deux communes à proposer plusieurs solutions de liaisons  pour mutualiser les deux domaines skiables.

 

Les informations à ce jour sont nettement moins optimistes.

 

  • La Liaison vers le col d’Albanne (télésiège) et création d’une piste de retour, est de fait abandonnée, compte tenu de la forte pente et de l opposition des associations de défense de l’environnement à une intervention sur un site vierge sur les deux versants.

 

  • La Liaison télésiège vers les Karellis en franchissant la crête des Chaudannes, sans création de piste pour le retour (retour sur les  Albiez en télésiège). Cette hypothèse d’avoir une gare d’arrivée de niveau avec le télésiège existant en haut des Karellis, se traduirait par un échancrement important de la pointe des chaudannes existante (200 000m3 de déblais). D’où la nécessitée   de repenser l'implantation de la plateforme d'arrivée.

 

  • La Liaison télésiège vers les Karellis en franchissant la crête de Chaudannes, avec la création d’une piste retour vers Albiez.

Ce projet de créer une piste de 1,5km obligerait à une taille presque continue sur le versant dominant la station des Albiez.

            La nécessité d’offrir une piste praticable par tous (piste bleue), obligerait à réaliser un plat de 14m de large qui entraînerait une taille verticale d’environ 50m moyen.

Cette liaison serait soumise à des aléas importants.

Au regard de l'importance de l'enjeu paysager, les difficultés techniques qui semblent difficilement surmontables pour faire coller le projet au site,et le taux d'aléas estimé qui rendrait impraticable cette piste 25% du temps, l'avis ne peut être à ce stade que très réservé sur cette partie du projet.

 

L’inclinaison des pentes est représentée par un code couleur : jaune pour les pentes de 30° à 35°, orange de 35° à 40°, rouge de 40° à 45° et violet pour les pentes supérieures à 45°.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>