Montricher albanne73

Montricher albanne73

participation "habitante"

Articles avec #points de vue et contributions catégorie

Publié le par bernard tetaz
Publié dans : #points de vue et contributions

POINTS DE VUE ET CONTRIBUTIONS

La nécessité de rester compétitif pour les deux stations sur un marché très concurrentiel que représente le ski en reliant les deux domaines Impliquera de lourds investissements pour chacune des communes, gestionnaires en direct des infrastructures de remontées mécanique et pistes. ( EPIC pour ALBIEZ MONTROND, Régie personnalisée pour MONTRICHER ALBANNE)

Les projets d’investissements structurants porteront sur des montants tellement élevés que L’effet attendu sur la fréquentation sera insuffisant pour couvrir les surcoûts d’amortissement et de frais financiers.

De plus si la capacité d'autofinancement est déficiente (tableau ci-dessous) pour couvrir une part significative de l'investissement, Le risque d’une « fuite en avant » est alors à craindre au regard des perspectives limitées de croissance du marché.

La professionnalisation de la gestion des domaines skiables au travers d’une délégation apparait indispensable .Elle permettrait aux 2 stations d’une part, d’avoir une meilleure maîtrise des coûts et investissement, d’autre part, de mettre en œuvre une stratégie commerciale adaptée.

La mise en commun des moyens contribuera favorablement au maintien de la compétitivité du domaine « ALBIEZ Montricher Albanne. »

Les Comptes des Communes

Les chiffres ci-dessous sont issus des données de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP)

LES COMPTES DES COMMUNES " ALBIEZ MONTROND MONTRICHER ALBANNE"

Qu’il y ait eu, ou pas, de changement d’étiquette politique, les communes de « ALBIEZ MONTROND ET MONTRICHER ALBANNE »se trouvent confrontées à la réelle problématique de l’équilibre des futurs budgets, pour lequels des choix budgétaires vont devoir s’imposer, tels que la réduction drastique des dépenses courantes ou l’augmentation éventuelle de la fiscalité locale, mais surtout quelle sera la capacité à dégager de l’épargne pour venir contribuer au nécessaire équilibre de la section d’investissement. ? Cette dernière reflétant, à terme, les engagements politiques pris en matière d’équipements lors de la campagne des municipales.

Tout en rappelant que les communes disposent de la liberté d’emprunter, il faut souligner qu’elles ne doivent pour autant pas oublier le principe de l’équilibre réel, qui les oblige à rembourser annuellement par des fonds propres le capital de la dette inscrit en dépenses d’investissement et donc la nécessité de moduler leurs ressources afin de dégager en fonctionnement ces fonds destinés à venir compléter leurs recettes d’investissement. C’est ce que l’on appelle l’autofinancement.

La capacité d’autofinancement constitue ainsi l’un des indicateurs de l’aisance du fonctionnement pour la commune, car elle correspond à l’excédent des recettes réelles sur les dépenses réelles de fonctionnement, mais aussi la capacité de financer son investissement en plus du remboursement de la dette.

Au regard du tableau ci-dessus, la situation financière de la commune d’ALBIEZ s’est particulièrement tendue ces dernières années, le complément de ressources d’investissement sera la contraction d’emprunts pour elle.

liaison ALBIEZ MONTROND LES KARELLIS

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 > >>